Enfin avant d’arriver au pays des cailloux, Maman, Tata et Papa ont pris la voiture et sont montés à la capitale prendre l’avion.

Tata, elle attendait sagement Maman et Papa, assise devant chez elle. Une voisine l’a même confondue avec une mendiante. Enfin cette dame elle a pas dû en voir souvent des mendiants avec une valise chargée (500g trop lourde !) et des habits tout neufs, des habits « aventure » à la mode Indiana Jones !

 

C’était l’idée, Maman et Tata elles avaient fait les magasins, enfin le magasin pour acheter des habits d’aventurières. Mais au dernier moment, Maman elle a changé de look, elle a préféré partir en mode « chic ». Enfin vous verrez plus tard, mais elle sera bien contente de trouver les habits Indiana Jones.

 

Tata quand elle monte dans une voiture, elle met en route son application « mes parcours » sur son Smartphone. Et du coup, Tata elle peut dire qu’ils ont parcouru 291 km et 80m ! Ah Tata aime la précision.

 

Enfin Papa il a pas eu de chance, il avait tout le temps des gros boulets devant lui. Pour passer le péage, toutes les machines tombaient en panne devant lui. Et Papa en voiture, il a pas le temps de rigoler, faut pas perdre une seconde. Mais attention, il respecte les limitations, mais interdit de s’arrêter faire une pause pipi ou une pause café. On trace !

 

Et puis Papa, il avait un autre souci en plus des boulets... son GPS refusait de lui obéir. Et Papa, il aime pas qu’on lui résiste. Alors le trio a bien lu les panneaux et ils sont arrivés très facilement dans le secteur de l’aéroport. Mais ils allaient pas partir avec la voiture, fallait vite lui trouver une place pour la semaine.

 

Maman et Tata elles avaient bien essayé de réserver le matin une place, mais c’était tout pris, rien du tout qui restait... alors ça, ça fâchait Papa. Tata elle avait noté un numéro de parking mais Papa il était pas d’accord alors voilà Monsieur il est entré dans le parking réservé au personnel naviguant de chez Air France. Maman et Tata, elles ont quand même réussi à lui expliquer que c’était pas bien, et qu’ils étaient juste en train de perdre du temps et qu’il fallait aller au parking Fx et que c’était comme ça et pas autrement. Alors Papa il a garé la voiture et ils ont pris chacun leur valise et ils sont allés au terminal 3. Pas au hasard, mais parce que Maman avait vu terminal 3 sur leur convocation.

 

aéroport

C’était bizarre parce qu’il y avait personne au terminal 3 au stand de « ViveLesVacances EnFamille »... enfin s’il y avait eux 3, et l’hôtesse. Il y a deux hommes qui ont eu pitié certainement de ces trois provinciaux un peu isolés... alors tout le monde a lu la convocation de Maman. Alors Tata est persuadé que Maman avait bien lu, parce que c’était pas du tout bien écrit, un lecteur expert comme Maman, et un peu comme Tata, il ne pouvait pas comprendre autre chose.

Bon l’hôtesse aussi était perdue. Elle imprimait tranquillement ses billets... et elle commençait à trouver bizarre que les autres aventuriers soient pas là.

 

Alors chacun a repris sa petite valise, a repris le shuttle dans l’autre sens direction le terminal 1. Ah ben là y avait du monde pour le pays des cailloux !

Une fois les valises enregistrées, Tata elle a collé Papa devant son match de foot ! C’est quand même pratique ces petits Smartphones... Pendant qu’elle a bu un Pepsi avec Maman. Et oui c’est pas la peine d’aller à la capitale si on y trouve pas de Coca light. Boisson officielle de ces deux là !

 

Très vite, ils sont montés dans l’avion. Et c’était pas bien du tout, la dame qui leur avait attribué les places, elle avait décidé de les séparer. Maman, Tata et Papa se retrouvaient assis avec des inconnus... alors ils ont fait des beaux sourires aux voisins de Maman et ils se sont serrés tous les trois. Tata et Papa pouvaient pas laisser Maman toute seule !

Alors Maman elle a mis un gros Malabar dans sa bouche. Et l’avion a décollé. Bon Tata, elle a jamais réussi à prendre en photo les grosses bulles de malabar de Maman. Mais y en avait des grosses.

 

Papa il a dormi dans l’avion, Maman elle a fait des sudokus en mâchant ses malabars et Tata elle a un peu tout fait. Maman elle a même cru qu’il pleuvait à un moment. Bon moi je vois pas trop comment il peut pleuvoir quand on est au-dessus des nuages. Dommage qu’elles pouvaient pas tweeter ces deux-là, elles auraient exploser les followers.

Elles ont aussi regardé la télé. Tata elle essayait de dormir, et pour vérifier si elle dormait bien, Maman elle essayait de lui piquer son portable. Oui parce que Maman elle est capable de regarder un film, de faire un sudoku, de lire un livre et de vérifier le sommeil de Tata tout ça en même temps.

 

Elle suivait aussi la progression du vol : 4 000 km, parfois à 11 000 m d’altitude, et à plus de 800 km / h. Elle a tout noté dans son livre de sudokus.

 20140419_224000

La nuit, pas facile de voir, mais en arrivant au pays des cailloux, Maman elle montrait les palmiers à Tata, et toutes les deux elles se demandaient bien ce que c’était que toutes ces petites lumières.... elles auront la réponse ! Elles trouvent toujours tout.

En descendant, Maman, Tata et Papa changent de climat d’un coup. + 30 degrés !

Les visas en poche, ils peuvent sortir de l’aéroport...

Un chauffeur et un guide les attendent. Ils grimpent dans le mini bus, direction le bateau. Il fait toujours nuit et ils voient déjà des choses qu’on a jamais vues ici. Les voitures roulent les phares éteints et les allument un peu en se croisant, les ânes tirent des charrettes et les tracteurs sont décorés avec des guirlandes.

 

Le bateau est là, il ne reste plus qu’à boire un verre d’hibiscus et de découvrir la chambre.