Alors au pays des cailloux, c’est pas vraiment comme ici. Ici, Maman, Tata et même Papa vont au grand magasin avec leur petit chariot. Ils choisissent ce qu’ils veulent. Là-bas, ils avaient pas besoin de courses comme ça parce que sur le bateau, y avait tout ce qu’il fallait pour se nourrir... enfin presque tout.

Mais pour les petits achats, comme Maman et Tata font parfois le mercredi, on leur sautait dessus dans la rue. Besoin de te moucher ? Pas de souci, le petit bonhomme s’approche et veut leur vendre un paquet de mouchoir. Les pâquerettes vous manquent ? Ca tombe bien, un enfant vous propose des petites fleurs jaunes très ressemblantes. Prix de vente : 1 €. C’est pas dur ! Tout était à 1 €. Le bracelet, le foulard, la carte postale, le tour en calèche...

tresor_euro1

 

 

Maman et Tata, elles aimaient pas trop ça. Parce qu’ici, elles ont l’habitude d’être libres, d’acheter ce qu’elles veulent, comme si elles subissait l’influence de quelqu’un ici ! Je me demande si elles sont aussi libres que ça ici, faut voir tout ce que je grignote comme catalogues de pub. Papa, il avait une autre technique  face à ces petits vendeurs. Il leur disait être très célèbre dans son pays, et il marchandait. Il a tout marchandé ! Parce que quand on se promène dans la rue là-bas, au pays des cailloux, les vendeurs ils viennent vous chercher dans la rue et ils vous emmènent dans leur magasin. Alors Papa, il a voulu s’acheter des faux tee-shirt. Parce que Papa, il croit que ça fait vrai... mais c’est pas vrai du tout, mais l’important c’est que Papa y croit. Enfin bref, il est entré dans le magasin de faux tee-shirt et il y est resté des minutes et des minutes... Il voulait pas payer le prix demandé, il faisait le malheureux, trouvait tous les mots possibles et imaginables pour baisser le prix. Maman, ça l’agaçait alors elle était assise sur une chaise. Tata, elle surveillait Papa. A la demande de Maman ! Et elle restait près de Maman. Alors un vendeur a été prendre la chaise d’un petit garçon pour que Tata s’assoit à côté de Maman. Alors Maman, elle a trouvé ça tellement gentil, qu’elle a acheté tous les marque-pages qu’il vendait ce petit. Et au prix fort ! Ca faudrait que je vous raconte un jour, mais c’est leur truc à Maman et Tata de faire augmenter les prix.

tresor_euro12

Pareil chez le marchand de statuettes. Maman elle a insisté pour qu’il ne baisse pas le prix et si Papa arrivait pour marchander, Maman elle changeait de boutique.

C’est comme ça qu’ils fonctionnent eux !

Papa il a tout marchandé, mais y a un truc qu’il a pas réussi c’est le prix des cartes postales... impossible à faire baisser. Le prix c’était le prix !

Papa il voulait tout le temps faire plaisir à Maman en lui offrant des livres des sites visités ou des dieux. Mais pauvre Papa, c’était que des livres pas écrits vraiment dans notre langue. D’ailleurs on se demande qui a bien pu traduire ça. Un lapin aurait fait mieux !

 

Mais il n’y avait pas que les petits commerçants des rues... il y avait aussi le commerce organisé. Celui qui n’était pas prévu dans le voyage mais imposé par le guide. Alors le guide il était malin. Il avait organisé des arrêts « ateliers » sur le parcours. C’est comme ça que Maman, Tata et Papa ils se sont retrouvés dans un espèce de parfumerie, une bijouterie, un marchand de papyrus et un atelier de taille de pierre. Maman qui subit les programmes TV adorés de Papa, elle a tout de suite compris que c’était les arnaques montrées dans les émissions que Papa regarde au moins trois fois par semaine. Mais Papa, il a pas fait le lien. Lui il était trop content. Parce qu’il a continué à marchander, tout ça parce qu’il voulait rapporter le plus grand papyrus, le plus grand obélisque... Quand même il a écouté Maman, elle a dit que c’était pas des vraies huiles essentielles, et puis les bijoux, il a pas osé lui rapporter le plus gros. Ca marchandait pas, c’était beaucoup moins rigolo.

Enfin, Papa il a fait un cadeau à Maman et Tata pour sortir. Bon c’est sûr qu’en général elles achètent leurs robes de sorties toutes seules ou ensemble, oui vous savez les robes à l’endroit / à l’envers. Alors Papa a du goût.... et c’est pas le même que celui de Maman ou celui de Tata. Mais comme dirait Tata, c’est gentil d’avoir voulu faire plaisir. Oui Tata vit chez les bisounours. Non dans le monde des Lapinou ça se passe pas comme ça. Maman elle a refusé la robe, Tata a fait pareil. Lui du coup, il a jamais mis la sienne... Dommage, Tata aurait pas raté la photo !

Il avait quand même pas dû comprendre... le soir personne, oui personne n’était déguisé ! Pauvre Papa. Faut dire que c’est pas facile la vie quand il fait si chaud. 

tresor_euro21